Partagez

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
Jeudi 19 juillet 2007 4 19 /07 /Juil /2007 18:16

Nous sommes souvent contactés par des personnes qui veulent acheter un singe. Notre réponse est toujours négative, mais pourquoi ? 

Les singes sont des animaux sauvages. Même s’ils sont élevés par l’homme, ils ne deviendront jamais des animaux domestiques. Un singe veut vivre avec ses congénères, avec lesquels il peut avoir des relations sociales. L’homme peut être un substitut, mais il ne peut jamais remplacer un vrai singe. En d’autres termes, détenir un singe chez soi se résume à rendre un animal malheureux. Quelqu’un qui aime et respecte les animaux ne va jamais séparer un singe de ses congénères. 

Mais il y a un autre problème ! La plupart des singes vivants chez les gens finissent par devenir agressifs. Je connais beaucoup de cas où le singe a attaqué son « patron » ou un autre membre de la famille. En plus, les singes aiment bien toucher, manipuler et par conséquent casser beaucoup de choses dans une maison. Le résultat est que le singe est souvent enchaîné et devient alors encore plus agressif et intraitable. 

Un des grands problèmes que nous rencontrons ces dernières années est le trafic des singes magots (macaques) en provenance du Maroc. 

Chaque été, de nombreux magots sont à vendre sur les marchés marocains.  Les marchands tuent les mères pour obtenir des jeunes. Les jeunes sont souvent présentés dans de mauvaises conditions, en espérant que les touristes achèteront le singe « pour le sauver ». Et ça marche !! Beaucoup de touristes retournent en France avec le singe qu’ils ont « sauvé ».  Dès que le marchand aura réussi à vendre son singe, il en tuera d’autres pour capturer des jeunes et les proposer à la vente. 

Alors, en pensant sauver un jeune singe, le touriste est à son insu responsable de la mort de plusieurs autres. Il est donc mieux d’ignorer le petit singe dans ces mauvaises conditions, même si c’est dur ! 

Presque tous les petits magots qui arrivent en France deviennent vite récalcitrants. C’est pourquoi, ces animaux pullulent dans les cités ou se retrouvent à la SPA. D ’autres refuges existent pour récupérer ces animaux, comme celui de la Fondation AAP aux Pays-Bas (www.aap.nl). Mais le nombre d’animaux importés et confisqués ou récupérés est tellement important que ces refuges sont très vite saturés. 

Le fait d’avoir vécu chez des particuliers et d’être trop imprégnés font que certains singes ne peuvent plus vivre dans un groupe social avec d’autres singes et leur seul devenir est l’euthanasie. 

Merci de nous aider à lutter contre le trafic des singes en ne participant pas à ces ventes !

(photo: AAP Sanctuary for exotic animals - www.aap.nl)

Par JV - Publié dans : La Conservation
Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés